Ciné : Alice de l'autre côté du miroir (James Bobin-2016) *****

Publié le 12 Juin 2016

Alice de l autre cote du miroir_FR

Alice de l autre cote du miroir_FR

 

 

 

Alice au pays des merveilles 2 de James Bobin avec Mia Wasikowska, Johnny Depp, Sacha Baron Cohen, Anne Hathaway, Helena Bonham-Carter, Rhys Ifans, Matt Lucas, Ed Speelers Et les voix US de Stephen Fry, Toby Jones, Alan Rickman, Michael Sheen, Timothy Spall

 

Etats-Unis-1h50

 

Après trois ans passée en mer, Alice revient dans son pays et découvre qu'elle est presque ruinée, elle est rappelée dans le pays des merveilles par Absolem car le chapelier fou est au plus mal persuadé que sa famille est toujours vivante. Elle va trouver le temps dans l'espoir d'avoir sa machine à voyager dans le temps pour sauver la famille du Chapelier.

 

Sorti en 2010, Alice au pays des meveilles avait été un très gros succès au box office entraînant les multiples adaptations live de Disney que l'on connaît aujourd'hui, le studio a trouvé qu'il était temps de convoquer de nouveau l'héroine de Lewis Carroll, celui ci ayant écrit plusieurs livres moins connus.

 

Las, échec au box office, lynché dans les forums et autres réseaux sociaux du fait d'un Johnny Depp dont la cote est en baisse, cette suite ne mérite pas ce traitement car c'est une réussite.

 

On retrouve le visuel original du précédent mais, progrès oblige encore plus inventif et délirant. De la scène d'ouverture, véritable séquence de films de pirates au domaine du temps qui est un émerveillement de chaque instant avec des trouvailles à tous les coins du château, de l'océan du temps qui propose quelque chose de rarement vu jusqu'à la course poursuite finale contre le temps qui fige les héros on reste ébahit devant tant d'inventivités visuelles renforcées par une 3D des plus réussies.

 

L'histoire n'est pas en reste, plus sombre que le précédent, on assiste aux origines du conflit entre la Reine Blanche et La Reine Rouge et une séquence se permet même d'être une sorte de préquel au film de Tim Burton.

 

On retrouve avec plaisirs tous les acteurs du précédent, une Mia Wasikowska égale à elle même, un Johnny Depp plus grave et un Sacha Baron Cohen étonamment sobre.

 

Bref, cet Alice de l'autre côté du miroir ne mérite nullement son accueil glacial sur la toile et au box office et il est dommage que l'échec condamne sans doute les suites peut être envisagées. Ajoutons à cela un Danny Elfman qui parvient à renouveler son score et on a près de deux heures d'enchantement total qu'il faut avoir vu sur grand écran et qu'on aurait tort de bouder. A ne pas manquer.

 

Critique du premier film.

Rédigé par Sid280

Publié dans #Séances Ciné, #Walt Disney, #Anne Hathaway

Repost 0
Commenter cet article