Critique-Batman (Tim Burton-1989) *** -10

Publié le 2 Mars 2016

Batman (Tim Burton)

Batman (Tim Burton)

Super Heros de Tim Burton avec Michael Keaton, Jack Nicholson, Kim Basinger, Michael Gough, Billy Dee Williams, Pat Hingle et Robert Wuhl et Jack Palance

 

Etats-Unis-02h05

 

La ville de Gotham City est gangrenée par le crime et le désordre, un justicier masqué déguisé en chauve souris commence à faire parler de lui en terrorisant les criminels, une journaliste enquête tandis qu'un nouvel individu baptisé Le Joker menace la ville.

 

Alors que la série des Superman avec Christopher Reeve commençait à s'étioler surtout après un pitoyable quatrième film, Warner décida de rebondir et faire ressortir de l'ombre Batman qui était assez oublié à l'époque pour en faire son premier gros film depuis la série télé kitch des années 60. Engageant un jeune réalisateur remarqué avec un certain Bettlejuice la machine était lancée.

 

Batman connu un succès sans précédent pour l'époque et est pour beaucoup dans la vague de films de super héros actuels. La prestation de Jack Nicholson a fait beaucoup parler à sa sortie mais a énormément vieillit aujourd'hui.

 

Cela donne un film inégal, d'un côté les passages avec Batman/Bruce Wayne sont sombres et Keaton et très bien dans le rôle, la scène où il emmène Vicki Vale dans sa Batmobile dans sa Batcave avec la musique de Danny Elfman est un grand moment. De même que le visuel de Gotham/New York reste encore très réussit fait de maquettes et matte painting avec une évidente référence au Metropolis de Fritz Lang fait encore impression.

 

Mais dès que le Joker Nicholson entre en scène, le film part dans une autre direction parodique et à force, ça gâche l'intention, malgré toute la bonne volonté de l'acteur et un final qui redonne ses lettres de noblesse, cette partie est la moins réussie du film, idem pour l'histoire avec les maquillages qui contaminent les habitants de Gotham, partie qui est vite expédiée.

 

Robert Wuhl dans le rôle de Knox vole presque la vedette à Kim Basinger, on retrouve ici le vétéran Michael Gough qui jouera Alfred jusqu'au dernier opus de Schumacher.

 

Bref, on a ici un Batman qui a été retentissant à sa sortie mais qui a beaucoup vieillit, une partie sombre réussie, mais un Joker qui gâche un peu tout et qui à côté de Heath Ledger ne fait pas le poids, les détracteurs des Nolan devraient en prendre de la graine...

 

 

Rédigé par Sid280

Publié dans #Films-Saga Cultes, #Batman, #DC Comics

Repost 0
Commenter cet article