Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Sid380, Salles Obscures 2

Critique-Cléopâtre (Joseph L. Mankiewicz-1961-1963) *****

22 Décembre 2014 , Rédigé par Sid280 Publié dans #Films-Saga Cultes

Cléopâtre (JL Mankiewicz)

Cléopâtre (JL Mankiewicz)

Peplum de Joseph L. Mankiewicz avec Elizabeth Taylor, Richard Burton, Rex Harrison, Martin Landau, Roddy McDowall et Hume Cronyn

 

Etats-Unis-4h10 (Version Intégrale) 

 

Les amours et la vie de la célèbre Reine d'Egypte d'abord avec César puis Marc-Antoine qui causera sa perte.

 

Le film qui changea Hollywood qui donne au titre le célèbre documentaire qui fut tourné au début des années 2000, Cléopâtre et le film de tous les superlatifs qui faillit couler la Fox et mis plus plus où moins fin à l'âge d'or d'Hollywood.

 

A la fin des années 50 malmené par la télévision et après plusieurs échecs au box office, la Fox ressort un vieux scénario de Cléopâtre pour en faire un film à grand spectacle, Elizabeth Taylor consultée pour le rôle titre lance en forme de boutade qu'elle accepte le rôle pour un Million de $ ce qui lui est donné !

 

Rouben Mamoulian est engagé pour tourner le film à Londres, mais les cieux anglais sont peu cléments à l'actrice très souvent malade et qui manque de mourir d'une pneumonie, Mamoulian tourne toutes les scènes sans sa comédienne jusqu'au bout alors que des dizaines de décors sont construits. Voyant le désastre le président de la Fox vire Mamoulian et engage alors Mankiewicz qui transporte le tout à Cinecittà à Rome et engage Richard Burton on connaît la suite.

 

En dehors de ces déboires, Cléopâtre est un monument qui laisse pantois aujourd'hui par sa débauche de moyens mis en oeuvre, notamment et surtout au niveau des décors et des costumes faramineux. Dès la scène d'ouverture avec l'arrivée de César en Egypte, on en prend plein les yeux à une époque où tout est fait en vrai et ce tout au long du film avec en point culminant la fameuse entrée de la Reine d'Egypte dans Rome qui a demandée des mois de préparation.

 

Si le film n'est pas exempt de longueurs, vu la durée, Mankiewicz et ses scénaristes ont construit tout de même une histoire passionnante et émouvante qui se scinde en deux parties, une avec Jules César (superbement incarnée par Rex Harrison) et une autre sur Marc-Antoine (Richard Burton) qui arrive quand même au bout d'une heure de métrage.

 

Il est aussi intéressant de constater qu'il n'y a que deux scènes d'action dans tout le film, le siège d'Alexandrie et la bataille navale, le tout avec la sublime musique d'Alex North et l'interprétation impériale d'Elizabeth Taylor.

 

Mankiewicz voulait sortir le film à l'origine en deux parties de trois heures chacune, une sur César et une autre sur Marc-Antoine, voyant le concept inexploitable, une version de 3h30 fut distribuée par Zanuck qui avait repris son poste de président du studio, rejetée par Taylor elle même, ce n'est qu'en début 2000 que la Fox ayant ouvert ses archives, on trouva plus d'une demie-heure supplémentaire distribuée aujourd'hui en dvd et blu ray.

 

Si le film ne fut pas totalement l'échec que l'on dit, il mis à mal la Fox qui pût être sauvée avec le succès de métrages comme Le jour le plus long, La Mélodie du bonheurLa planète des singes.

 

Oeuvre de la démesure, Cléopâtre n'a pas pris une ride et témoigne d'un savoir faire certain du Hollywood d'alors face au Hollwyood d'aujourd'hui tant si sévèrement critiqué. Angelina Jolie rêve d'incarner la célèbre Reine d'Egypte pour terminer sa carrière d'actrice, c'est tout le bien que l'on lui souhaite.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Ah, enfin quelqu'un qui reconnait ce chef d'oeuvre absolu à sa juste valeur ? Si tu as le Blu-Ray, regarde les suppléments, ils sont absolument incroyables, à la (dé)mesure du film !!
Répondre